Catalogue

11. Le mythe du Director's cut

Michel MARIE, François THOMAS (éds.)
En stock
ISSN
Référence:
978-2-87854-434-3
19x23
164 pages
Parution 2008
Ouvrage Papier
Prix : 18.52 € 19.50 € économisez 0.98€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

La notion de « version réalisateur » (ou director's cut) est surtout apparue aux États-Unis à partir de la fin des années 1980 avec la réédition de films comme La Porte du paradis de Michael Cimino ou Blade Runner de Ridley Scott dans un montage revendiqué par le metteur en scène. Elle est aussi une réalité européenne, comme le montrent Ludwig de Luchino Visconti ou plusieurs films de Jacques Rivette, et elle est devenue un label commercial. Mais le « montage du réalisateur » a-t-il bien existé, entièrement terminé, tel qu'on nous le présente ? Est-il un gage de qualité ? Ce volume analyse les implications diverses de l'expansion récente des versions réalisateur, tout en remontant en arrière pour la situer dans un contexte historique plus large.

The notion of the «director’s cut» mostly appeared in the United States in the late 1980s, with the reeditions of films like Michael Cimino’s Heaven’s Gate or Ridley Scott’s Blade Runner with an editing reclaimed by the director. It also is a European reality, as shown by Luchino Visconti’s Ludwig or by several of Jacques Rivette’s films. It has also become a commercial label. But has the «director’s cut» ever existed, fully completed, as is presented to us? Is it a guarantee of quality? This volume analyses the various implications of the recent expansion of director’s cut versions, while going back in time in order to replace it in a larger historical context.

Sommaire (fichier): 
Pages :
164 pages
Date de parution :
2008
Format :
19x23