Catalogue

Aux sources de la poésie ghaznavide. Les inscriptions persanes de Ghazni (Afghanistan, XI-XIIe siècles)

Viola ALLEGRANZI
En stock
Référence:
978-2-87854-981-2
16x24
536 pages
Parution 2019
Ouvrage Papier
Prix : 33.25 € 35.00 € économisez 1.75€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Aujourd’hui située en Afghanistan, Ghazni était autrefois la capitale d’une dynastie musulmane qui de cette ville tire son nom : les Ghaznavides (977-1186). Ces souverains furent les mécènes de nombreux savants et artistes, parmi lesquels plusieurs poètes qui chantaient leurs louanges en langue persane. Les inscriptions poétiques gravées sur marbre et provenant d’un palais royal et d’autres monuments de Ghazni constituent ainsi des sources de première main sur le milieu culturel de cette cour florissante. À partir de ces documents, collectés par la Mission Archéologique Italienne en Afghanistan (1957-), mais restés en grande partie inédits, cette étude s’intéresse à l’histoire culturelle, l’idéal politique et les réalisations artistiques de la dynastie, en les replaçant dans le contexte du monde persanophone de l’époque. Le recensement complet des inscriptions, annexé à l’ouvrage, contribue à la sauvegarde de matériaux aujourd’hui dispersés ou menacés de disparition, et issus d’un patrimoine afghan lui-même en danger.

Le présent ouvrage (287 pages) est accompagné d'un second volume cataloguant les inscriptions provenant de Ghazni (249 pages).

The Ghaznavids (977-1186) takes their name from the capital city of the dynasty, Ghazni, located in today’s Afghanistan. These Muslim rulers traditionally hosted at their court men of science and letters. Among these were numerous poets praising their patrons’ deeds through compositions in Persian. Therefore, the poetic inscriptions carved onto the marble slabs once adorning a royal palace and other monuments in Ghazni, constitute a first‑hand source on Ghaznavid culture and society. The present study offers an analysis of such Persian inscriptions, collected by the Italian Archaeological Mission in Afghanistan (1957-), but only partially available to the public to date. The fresh evidence presented here encourages a reassessment of the cultural history, the political ideal and the artistic outcomes of the dynasty within the context of the Medieval Persianate world. A catalogue containing all the recorded inscriptions has been included in this publication as part of the effort to safeguard the archaeological material now dispersed and listed within the endangered cultural heritage of Afghanistan.

Sommaire (fichier): 
Pages :
536 pages
Date de parution :
2019
Format :
16x24