Catalogue

Dans le dehors du monde - Exils d'écrivains et d'artistes au XXe siècle

Jean-Pierre MOREL, Wolfgang ASHOLT, Georges-Arthur GOLDSCHMIDT (éds.)
En stock
ISSN
Référence:
978-2-87854-478-7
16x24
368 pages
Parution 2010
Ouvrage Papier
Prix : 23.75 € 25.00 € économisez 1.25€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs
L'exilé est celui qu'un souverain ou un régime a expulsé de sa patrie sans espoir de retour, ou en le condamnant à l'incertitude du retour. La première émigration russe et l'exil allemand sous Hitler ont porté un coup fatal à l'autorité dont était investie, depuis l'Antiquité, cette figure malheureuse, mais prestigieuse, du conflit entre individu et pouvoir. Quant à la perte de la patrie, elle s'est à la fois élargie jusqu'à devenir une structure de la personnalité - l'« exil intérieur » - et, en sens inverse, affaiblie : de nouvelles formes d'expulsion et d'arrachement sont apparues (persécutions entraînant des demandes d'asile, déportations, génocides), qui rendent la crainte d'une mort inhumaine plus douloureuse que le regret de la patrie. Ce livre explore ces évolutions en partant de l'exil d'écrivains et d'artistes de nombreux pays, de Nabokov ou Brecht à Gao Xinjiang et Amin Maalouf. Sans que leur sort soit disjoint de celui de millions de gens ordinaires, leurs ouvres esquissent, au-delà des idéologies progressistes ou restauratrices, un autre « paysage du possible ».
 
 
An exiled is a man expelled from his country by a sovereign or a regime, either never to return, or condemned to an uncertain return. The first Russian emigration and the German exile under Hitler delivers a fatal blow to the authority given since Antiquity to this unfortunate but prestigious figure of the conflict between the individual and the power. The loss of the homeland was both enlarged to structure personality – the «internal exile» - and, conversely, weakened: the apparition of new forms of expulsion and tearing (persecutions resulting in asylum applications, deportation, genocide) made the fear of an inhumane death more painful than the regret of the homeland. 
This book explores these evolutions starting with the exiles of writers and artists from many countries, from Nabokov or Brecht to Gao Xinjiang and Amin Maalouf. Without severing their fate from that of millions of ordinary people, their works outline, beyond progressive or conservative ideologies, another «landscape of possibility».
Sommaire (fichier): 
Pages :
368 pages
Date de parution :
2010
Format :
16x24