Catalogue

Dire et penser le temps au Moyen Âge. Frontières de l'histoire et du roman

Emmanuèle BAUMGARTNER, Laurence HARF-LANCNER (éds.)
En stock
Référence:
2-87854-313-0
15x21
270 pages
Parution 2005
Ouvrage Papier
Prix : 21.85 € 23.00 € économisez 1.15€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

L'historien antique visait d'abord à rendre compte de l'enchaînement des causes. Le clerc médiéval veut avant tout situer les événements dans le temps, souci lié à la conception chrétienne d'un temps qui a eu une origine, sa création par Dieu, une coupure essentielle, l'Incarnation, et se déroule selon un sens, orienté vers une fin. À côté de récits consacrés au passé mythique, puis historique de l'Angleterre bretonne, puis normande, s'invente dès la fin du XIe siècle une historiographie d'un nouveau type, en liaison avec l'extraordinaire aventure que furent la Première Croisade et, en 1099, la prise de Jérusalem.

The end of the 11th century gives birth, next to narratives dedicated to the mythical and historic past of Breton and then Norman England, to a new genre of historiography linked to the extraordinary adventure of the First Crusade. One then moves to a new practice of history written by actors and/or witnesses. There the historian or the memorialist’s experience challenges a prefabricated reading grid.  

Sommaire (fichier): 
Pages :
270 pages
Date de parution :
2005
Format :
15x21