Catalogue

Ecrire des Vies. Espagne, France, Italie XVIe-XVIIIe siècle

Danielle BOILLET, Marie-Madeleine FRAGONARD, Hélène TROPÉ (éds.)
En stock
Référence:
978-2-87854-578-4
16x24
200 pages
Parution 2012
Ouvrage Papier
Prix : 19.95 € 21.00 € économisez 1.05€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Qui est digne d'avoir une Vie, rédigée, recopiée, interprétée, illustrée ? Les biographies à l’aube de l’époque moderne concernent d’abord les « illustres » , avant de s’intéresser aux auteurs et aux artistes. Avant l’apparition des récits de vie isolés ou en recueils, les indications biographiques se glissent dans le paratexte, les types d’approche historiques et apologétiques se mêlent et la valeur esthétique de ces textes est sous-estimée. L‘aptitude de la narration à se constituer en fables et en symboles rend souvent illusoire la présence du vrai. Pour donner aux Vies une visée apologétique ou didactique, le récit cherche à donner aux vies particulières un cadre typique, qui satisfasse à des valeurs morales ou nationales et puisse proposer des canons ou modèles. Pour simuler la référence particulière, c’est à l’œuvre qu’on demande d’apporter les éléments biographiques qui, réécrits, fusionnent la persona affichée par l’auteur, lue comme réellement vécue, son tempérament supposé,  et le jugement qu’en offre le biographe-critique.

L’émergence du genre des Vies à la période moderne s'effectue  à des dates décalées dans les trois aires culturelles couvertes ici : comprendre l'évolution de ce genre renouvelé de l'antique mais désormais différent dans ses enjeux, demande qu'on la suive pas à pas, à travers des cas, décrits dans la matérialité et les contextes de leur publication. Cet ouvrage collectif offre treize approches du genre, issues des journées d’étude du groupe DEFI (Dialogues Espagne France Italie, XVe-XVIIIe siècles).

Who deserves to have a Life, written, re-copied, interpreted, illustrated ?

At the dawn of the modern era, biographies mainly concerned the “famous”, before being written about authors and artists. Before the publication of narratives on a single life or a collection of lives, biographical information were insinuated in paratext, historical and apologetic types of approaches mixed together and aesthetic value of these texts were under-estimated. The ability of the narration to be made up of fables and symbols often made the presence of the truth illusory. In order to give Lives an apologetic or didactic direction, the narratives seek to put unusual lives in a typical framework, thus satisfying moral or national values and proposing canons or models. To simulate a particular reference, the biographers ask the work to bring in biographical elements that, when re-written, fuse together the persona attached by the author, read as genuinely lived, the author’s supposed character, and the judgement carried by the biography critic. 

 

Sommaire (fichier): 
Pages :
200 pages
Date de parution :
2012
Format :
16x24