Catalogue

Écritures V. Systèmes d’écriture, imaginaire lettré

Sous la direction de Karine Bouchy et Hélène Campaignolle-Catel
En stock
Référence:
978-2-37906-038-0
16x24
420 pages
Parution 2019
Ouvrage Papier
Prix : 28.40 € 29.90 € économisez 1.50€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Ce volume s’inscrit en dialogue avec les travaux de la chercheuse Anne-Marie Christin, auteure de plusieurs ouvrages ayant fait date dans le domaine des relations texte-image : L’Image écrite ou la déraison graphique, Poétique du blanc, L’Invention de la figure.

Il rassemble les contributions du colloque Ecritures V organisé à l’INHA en décembre 2015 par l’UMR THALIM (CNRS/Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), en partenariat avec l’université Paris Diderot, l’EHESS, l’université Paris Nanterre, l’université de Tokyo, et le Centre d’étude de l’écriture et de l’image (CEEI). Le colloque Écritures V avait rassemblé une trentaine de chercheurs français et étrangers ayant travaillé étroitement avec A.-M. Christin. L’ouvrage des actes rassemble vingt-six contributions, une bibliographie et un index. Il se construit autour des quatre pôles essentiels de la pensée de la chercheuse : Un regard nouveau sur l’écriture et le visible ; Origines et devenirs iconiques de l’écriture ; La lettre et l’image ; Poétique du blanc, silences du noir. Il intègre en outre plusieurs témoignages. La variété des objets d’analyse convoqués – calligraphie latine et est-asiatique, écriture manuscrite et typographie occidentales, dessins, rébus, poèmes visuels, poèmes performés, estampes, peintures, paravents – indique en creux une cartographie des objets culturels et artistiques sur lesquels s’est exercée de façon privilégiée la pensée théorique d’Anne-Marie Christin.

Son titre fait référence à la série de quatre ouvrages collectifs Écritures publiés par ses soins entre 1982 et 1994. Les contributions et témoignages rassemblés en fin d’ouvrage offrent un portrait ultime de la chercheuse qui souligne sa constante interrogation des « systèmes d’écriture » alliée à la quête plus récente d’un « imaginaire lettré » propre à chaque culture. Cette articulation « systèmes d’écriture » et « imaginaire lettré », choisie pour sous-titre d’Ecritures V, permettra, nous l’espérons, d’ouvrir de nouveaux horizons à la réflexion des lecteurs de son œuvre.

Pages :
420 pages
Date de parution :
2019
Format :
16x24