Catalogue

Faire court. L’esthétique de la brièveté dans la littérature du Moyen Age

Catherine CROIZY-NAQUET, Laurence HARF-LANCNER, et Michelle SZKILNIK (éds.)
En stock
Référence:
978-2-87854-549-4
15x21
360 pages
Parution 2011
Ouvrage Papier
Prix : 24.70 € 26.00 € économisez 1.30€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Les hommes du Moyen Âge ont eu la passion des sommes encyclopédiques dans lesquelles ils espéraient réunir l’ensemble des connaissances humaines. Mais paradoxalement ils ont aussi eu le souci de la brièveté. Partagés entre le désir de dire tout ce qu’il leur fallait dire et celui de bien dire dans un exposé ramassé et synthétique, les écrivains ont trouvé un équilibre entre les deux pôles de l’amplification et de la brièveté en faisant jouer ensemble les notions plutôt qu’en les opposant. C’est à cette tension, à la manière dont les auteurs du Moyen Âge l’ont appréhendée, dépassée et utilisée à leurs propres fins que ce recueil d’articles est consacré. Analysée sous différents aspects, rhétoriques, esthétiques ou philosophiques, la notion de brièveté engage une réflexion sur l’efficacité du discours, sur le temps, sur la mémoire, sur l’inconscient individuel et collectif.

The men of the Middle Ages enjoyed encyclopaedic surveys in which they hoped to bring together all human knowledge. But paradoxically, they also saw the importance of brevity. Split between the desire to say everything and to speak well, presenting an overall view in a condensed form, medieval writers found a balance between the two poles of amplification and brevity while bringing together notions rather than opposing them. It is this tension, and the way that the medieval writers apprehended, transmitted and used it to their own ends, that becomes the focal point for this collection of articles. Analysed according to different aspects, rhetoric, aesthetics and philosophies, the notion of brevity calls for a reflection on the efficiency of discourse, on time, on memory and on the individual and collective unconscious.  

 

 

Sommaire (fichier): 
Pages :
360 pages
Date de parution :
2011
Format :
15x21