Catalogue

Le roman d’entreprise au XXIe siècle

Aurore LABADIE
En stock
Référence:
978-2-87854-698-9
16x24
252 pages
Parution 2016
Ouvrage Papier
Prix : 20.43 € 21.50 € économisez 1.07€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

L’entreprise est-elle toujours, dans l’imaginaire littéraire, cette bouche béante dévorant quotidiennement son lot d'ouvriers et ravalant le prolétariat au statut de « chair à patrons » ? L’idéologie néolibérale tend à la représenter comme le lieu d’épanouissement des individus, comme une structure où convergent le désir de réalisation de chacun, son bien-être matériel et la prospérité générale. Le roman d'entreprise contemporain, afin de désamorcer ces représentations, cherche à en défamiliariser les évidences et à révéler l’ordinaire de la domination. Éclairant les récentes mutations (linguistiques, managériales, structurelles et idéologiques) des grandes entreprises, il en pointe les conséquences socio-économiques, éthiques et anthropologiques et recourt, pour ce faire, à la capacité heuristique de la forme romanesque. En rupture avec les esthétiques réaliste et naturaliste, il invente des formes neuves propres à réfléchir les enjeux contemporains.

Cette étude entend montrer, à travers un corpus panoramique, le mouvement de repolitisation du littéraire initié par le roman d’entreprise. Empruntant aux sciences humaines des outils pour penser les métamorphoses du capitalisme, il offre de nouvelles lignes de lisibilité dans le réel, tout en posant, à nouveaux frais, la question de l’engagement littéraire.

Aurore Labadie est docteure ès-lettres de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III et enseigne actuellement dans le secondaire. Ses recherches portent sur la littérature politique et plus spécifiquement sur les représentations du travail dans le roman à partir des années 1980. Elle a obtenu le Prix de thèse des PSN en 2016.

Is the business venture, in the literary imagination, still this gaping mouth devouring its daily lot of workers and reducing the working class to « factory fodder »? Neoliberal ideology tends to represent it as a place of personal fulfillment, a structure where each actor’s desire of achievement, material welfare and general prosperity converge. The contemporary business novel seeks to defamiliarize evidences and unveil the commonness of domination in order to defuse these representations. Illuminating the recent changes (language, managerial, structural and ideological) undergone by large companies, it points to their socio-economic, ethical and anthropological consequences. For this, it mobilizes the heuristic capacity of the novel genre. Breaking with the realistic and naturalistic aesthetics, it invents new forms able to reflect contemporary issues. Through a panoramic corpus, this study aims to show the re-politicization of the literary movement initiated by the business novel.

Sommaire (fichier): 
Pages :
252 pages
Date de parution :
2016
Format :
16x24
Auteur :