Catalogue

Le verbe fait image

Anne-Marie MILLER-BLAISE
En stock
Référence:
978-2-87854-495-4
16x24
420 pages
Parution 2010
Ouvrage Papier
Prix : 27.55 € 29.00 € économisez 1.45€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Iconoclasmes, écriture figurée et théologie de l’Incarnation chez les poètes métaphysiques. Le cas de George Herbert.

Cet ouvrage propose une nouvelle lecture de l'ouvre poétique de George Herbert (1593-1633), poète « métaphysique » et pasteur anglican. Il est replacé dans le contexte de l'iconoclasme anglais des 16e et 17e siècles, et dans celui de la crise plus fondamentale de l'image qui obsède l'âge baroque en Europe. La rhétorique et l'imaginaire iconoclastes sont au fondement du projet littéraire et religieux de Herbert, qui cherche à convertir et à purifier la poésie. Il contribue ainsi à façonner une nouvelle langue poétique et une pensée analogique paradoxalement fondées sur la résistance de l'image. Il s'agit de restaurer cette ressemblance de l'homme à Dieu qui semble avoir été perdue. La poésie aura pour tâche de la reconstruire intérieurement par une poétique efficace, dont le modèle absolu est la théologie de l'Incarnation, elle-même théologie de l'image.

This book proposes a reading of the poetic work of the metaphysical poet and Church of England priest, George Herbert (1593-1633). Herbert is placed within the broader context of sixteenth- and seventeenth-century iconoclasm and of the European, baroque crisis of the image. Herbert's iconoclast rhetoric and imaginative world lie at the basis of his literary and religious project, which is to convert and purify poetry.

Sommaire (fichier): 
Pages :
420 pages
Date de parution :
2010
Format :
16x24