Catalogue

Les enjeux de la politique étrangère canadienne

Jean-Michel LACROIX, Gérard BOISMENU (éds.)
En stock
15x21
158 pages
Parution 2008
Ouvrage Papier
Prix : 18.05 € 19.00 € économisez 0.95€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs
Créé dans l'ombre d'une grande puissance, la Grande-Bretagne, le Canada s'affranchit de sa tutelle et s'affirme en politique étrangère au cours du XXe siècle. Très tôt, plusieurs observateurs lui attribueront une attitude subordonnée à l'égard de son voisin du Sud, dont l'hégémonie s'impose. La guerre froide force les solidarités, le voisinage et la géopolitique façonnent la convergence de visions stratégiques, et la dépendance économique délimite un univers restreint de possibles. L'entrée du Canada dans le G7 est comprise par certains pays européens comme une concession aux États-Unis qui cherchent à associer un fidèle allié.
Et pourtant, le Canada se donne une identité dans les institutions internationales, à commencer par les Nations unies, et déploie une diplomatie propre à souligner son libre-arbitre et une lecture particulière des enjeux continentaux et mondiaux.
Sa participation « non alignée » à l'Organisation des États américains, sa position face à Cuba depuis la révolution, la distance relative observée à l'égard de la guerre du Vietnam, la conception et la pratique, au moins pour un temps, de la politique de la Troisième Option, le refus d'un engagement dans la guerre d'Irak, mais, en même temps, ses nombreuses participations aux missions de maintien de la paix, militent en faveur d'une appréciation circonstanciée de sa politique étrangère.
Created in the shadow of a great power, Great Britain, Canada overcomes its tutelage and asserts itself in its foreign policy during the 20th century. Early on, several observers attributed to it a subordinated attitude towards its southern neighbor. The Cold War strengthens solidarities. Neighborhood and geopolitics shape the convergence of their strategic visions. Canada’s G7 entry is thus understood by certain European countries as a concession to the United States. Yet Canada discloses a clear personality in International institutions, starting with the United Nations. Its diplomacy emphasizes its free will and a particular reading of continental and global issues. This volume provides a detailed assessment of its foreign policy. 
Sommaire (fichier): 
Pages :
158 pages
Date de parution :
2008
Format :
15x21