Catalogue

Les livres de l'Inde. Une littérature étrangère en France au XIXe siècle

Claudine LE BLANC
En stock
Référence:
978-2-87854-636-1
16x24
230 pages
Parution 2014
Ouvrage Papier
Prix : 20.43 € 21.50 € économisez 1.07€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Au XIe siècle le savant iranien Al-Bîrûnî avait rapporté d’Inde un célèbre Livre de l’Inde ; huit siècles plus tard, ce n’est pas seulement une immense somme de connaissances, mais les œuvres mêmes de l’Inde qui font leur apparition dans la vie littéraire européenne, et française, lorsque, avec la colonisation britannique, naît et se développe l’orientalisme savant occidental. Traduits, lus avec passion, abondamment commentés, ces livres de l’Inde aujourd’hui ignorés des lecteurs fournissent un cas exemplaire d’appréhension d’une littérature étrangère, d’autant plus instructif qu’il se trouve exactement contemporain de l’émergence d’une nouvelle discipline universitaire, la littérature étrangère. La réception de la littérature indienne au XIXe siècle en France permet de ce point de vue d’interroger la catégorie même de littérature étrangère : la disparition de la littérature indienne en français à la fin du siècle est aussi celle d’une approche de la littérature dont elle contribua à révéler les limites.

Mais ces limites dessinent aussi peut-être les contours des lectures possibles. L’histoire singulière des lectures françaises de la littérature indienne au XIXe siècle conduit à opposer deux modalités de réception des textes étrangers : l’écho, figure de la cacophonie d’un monde moderne envahi de mots et d’échos de mots, thématisé aussi bien par Dickens, T.S. Eliot qu’E.M. Forster ; et ce qu’on appellera résonance, accomplissement d’un texte dans l’effet produit sur son destinataire, dont on trouve une élaboration originale dans la poétique indienne sous le nom de dhvani.

Translated, read with passion and widely discussed, Les livres de l’Inde provided an exemplary case of foreign literature understanding at the time of their arrival in European literature in the 19th Century. They were all the more so instructive as the exact contemporaries of the emergence of a new university discipline, foreign literature studies. The reception of Indian literature in 19th Century France thus allowed for the examination of the new field, as well as its disappearance from the French market at the end of the century. This literary approach contributes to the revelation of not only the limits but also perhaps the contours of possible readings.

 

Sommaire (fichier): 
Pages :
230 pages
Date de parution :
2014
Format :
16x24