Catalogue

L'Italie en jaune et noir. La littérature policière de 1990 à nos jours

Maria-Pia DE PAULIS-DALEMBERT (éd.)
En stock
Référence:
978-2-87854-488-6
16x24
288 pages
Parution 2010
Ouvrage Papier
Prix : 19.00 € 20.00 € économisez 1.00€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Depuis 1990, le genre policier connaît un large succès aussi bien dans le monde de l'édition qu'auprès du public italien. Cette date marque un renouveau de ses formes, auquel a contribué, entre autres, la création du Gruppo 13 à Bologne. À côté du giallos'est affirmée progressivement la catégorie plus hybride du noir.
Le genre policier entend sonder le mystère, démasquer l'opacité du réel en pénétrant les non-dits de l'histoire pour en proposer une lecture dérangeante ; surgissent alors d'autres questionnements relevant, quant à eux, de pulsions plus subtiles, voire inconscientes. La perspective historique et herméneutique a élevé le roman au statut de nouveau roman social, capable, sous le couvert de situations vraisemblables, de simuler la réalité pour la comprendre autrement. L'écriture d'enquête se présente de plus en plus en Italie comme le champ de toutes les expérimentations grâce à l'utilisation de canaux de communication favorisant une réception plus large, mais aussi à l'hybridation avec d'autres formes d'expression (cinéma, théâtre, musique, télévision, BD). Cet ouvrage vise à comprendre les nouveaux enjeux du giallo/noirà l'origine de son succès. On y voit comment, à travers l'écriture de l'énigme, le giallo explore les côtés obscurs et complexes de l'Italie contemporaine.

 

Since 1990, the crime genre is experiencing a great success both in the publishing world as with the Italian readership. This date is marked by a renewal of its forms, to which contributed among others the creation of the Gruppo 13 in Bologna. Next to the giallo has progressively affirmed itself the most hybrid category of the noir. 

The crime genre aims to probe mysteries, to unmask the real’s opacity by entering history’s unspoken resentments and proposing a disturbing reading of them. Other questions then arise from within more subtle, even unconscious impulses. Historical and hermeneutic perspectives have raised the novel to the status of a new social novel. It is now seen as able, under the disguise of realistic situations, to simulate reality in order to propose new understandings of it.

Sommaire (fichier): 
Pages :
288 pages
Date de parution :
2010
Format :
16x24