Catalogue

Pensées du corps. La matérialité et l'organique vus par les sciences humaines

Melina BALCÁZAR MORENO, Sarah-Anaïs CREVIER GOULET (éds.)
En stock
Référence:
978-2-87854-520-3
16x24
300 pages
Parution 2011
Ouvrage Papier
Prix : 23.75 € 25.00 € économisez 1.25€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Le début de XXIe siècle aura vu le corps s'imposer comme le « lieu commun » par excellence dans les médias mais aussi dans l'art, la littérature et les sciences humaines. Le pari de cet ouvrage est de s'en emparer en tant que carrefour disciplinaire, afin de dessiner une épistémologie du corps qui soit propre aux sciences humaines. Les différentes contributions abordent la question de la surexposition médiatique des corps en reparcourant quelques-uns des grands jalons théoriques qui, de la modernité au post-structuralisme, auront marqué les réflexions sur le corps. Sont ainsi examinés les effets de sa marchandisation ou des lois qui visent à le régir, mais aussi la question des modifications corporelles ou les problématiques du corps-machine, de l'anomal, du rapport du psychique au somatique, du matriciel. A la croisée de l'esthétique, des études littéraires, de la philosophie, des études culturelles, des études de genre et de la psychanalyse, cet ouvrage rassemble des textes qui s'ancrent dans des expériences singulières du corps et explorent en même temps la possibilité de métamorphose de celui-ci. Tout en allant au plus près de la fragilité et de la vulnérabilité du vivant, ce livre donne à voir et à penser l'infinie transformabilité de la matière qui est celle même du corps. 

The beginning of the 21st Century saw the body emerge as a “common topic” in the media, but also in art, literature and human sciences. The work seizes the body as a disciplinary crossroads for drawing an epistemology of the body as it pertains to the human sciences. The various contributions consider the question of the body’s overexposure in the media while re-processing a few landmark theories that, from modernity to post-structuralism, will have notable reflections on the body. 

 

Sommaire (fichier): 
Pages :
300 pages
Date de parution :
2011
Format :
16x24