Catalogue

Romanciers minimalistes 1979-2003

Marc DAMBRE, Bruno BLANCKEMAN (éds.)
En stock
16x24
362 pages
Parution 2012
Ouvrage Papier
Prix : 24.70 € 26.00 € économisez 1.30€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

Dans les deux dernières décennies du xxe siècle, minimalisme désigne une partie de la création littéraire et, pour le roman, une production généralement liée aux Éditions de Minuit. La notion, qui dérive des champs de l’architecture et des arts plastiques, est ici resituée dans la perspective de l’histoire littéraire. Les années 1980 sont traversées par une tension esthétique féconde, entre réévaluation du romanesque et permanence d’une distanciation critique, héritage du Nouveau roman et sortie de l’ère du soupçon. Issus d’un colloque international organisé à Cerisy la Salle, les articles de cet ouvrage mettent en relief l’invention d’un art subtil du roman : marqué par le souci du moindre effet, il est doté d’une capacité de résonance extrême. Ces analyses interrogent aussi les pièges et les impasses de la notion, liés à l’hétérogénéité des pratiques qu’elle désigne autant qu’à sa définition problématique. En contre champ : un texte de Philippe Claudel et un entretien avec Patrick Deville.

A fertile aesthetic tension spanned the 1980s, between re-evaluation of the fictional and permanent critical distance, between heritage of the Nouveau Roman and exit of the ère de soupçon. Produced by an international colloquium organised in Cerisy, the articles in this work emphasise the invention of the subtle art of the novel: marked by a concern for lower effect, it is capable of extreme resonance. These analyses also question the notion’s traps and dead-ends, which are linked to its heterogeneous practices as much as to its problematic definition. In contrast: a text by Philippe Claudel and an interview with Patrick Deville. 

Pages :
362 pages
Date de parution :
2012
Format :
16x24