Catalogue

Vers une renaissance anglaise ? Dix ans de politique travailliste de la ville

David FÉE, Sylvie NAIL (éds.)
En stock
Référence:
978-2-87854-443-5
16x24
192 pages
Parution 2008
Ouvrage Papier
Prix : 19.00 € 20.00 € économisez 1.00€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

La Grande-Bretagne, berceau de la révolution industrielle et, à ce titre de la ville moderne, n'a jamais cessé d'alimenter la réflexion sur la ville. C'est ainsi qu'à la fin du XIXe siècle le mouvement des cités-jardins est né en réaction aux conditions de vie urbaines. Puis, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la création de villes nouvelles tente d'apporter une réponse à la surpopulation urbaine.  Cependant, depuis les années 1960, les villes anglaises paraissent en proie à une crise caractérisée par la fuite des classes moyennes, l'effondrement de leur base industrielle et le déclin du tissu urbain, en dépit des multiples programmes urbains. 

Paradoxalement, bien que la base électorale du parti travailliste soit traditionnellement ancrée en milieu urbain, les engagements du parti en 1997 ne faisaient guère de place à la politique de la ville. En dépit de ce silence, trois ans après l'élection du parti travailliste en 2000, la politique de la ville est devenue un axe fort et les villes anglaises bénéficient d'un nombre toujours croissant de mesures et de programmes.  Ceux-ci ont-ils permis l'épanouissement d'une véritable renaissance urbaine au début du XXIe siècle, comme l'affirme le gouvernement, ou ne constituent-ils qu'une tentative inaboutie ? C'est autour de cette question que s'articule cet ouvrage, à travers huit articles consacrés à un éventail de sujets allant de l'urbanisme et du patrimoine urbain à la condition de la jeunesse et au rôle de la culture, en passant par l'évaluation et par l'étude des deux municipalités de Birmingham et de Neston et celle de la région des West Midlands.   

 

Great Britain, birthplace of the industrial revolution and, thus of the modern city, always contributed to the reflection on the city. At the end of the 19th century, the ‘garden cities’ movement was created in response to urban living conditions. After the Second World War, the creation of new cities attempted to solve the urban overpopulation issue. However, since the 1960s, English cities seem to be undergoing a crisis characterized by the flight of their middle class, the collapse of their industrial base and the decline of the urban network. Paradoxically, even though the Labour party’s electoral base is traditionally anchored in urban areas, its 1997 commitments made little room for urban policies. Since 2003, however, urban policies have become a major focus. Have they allowed the development of a true urban revival in the early 21st century, as the government claims? Or do they only constitute an unfulfilled attempt?  

Sommaire (fichier): 
Pages :
192 pages
Date de parution :
2008
Format :
16x24