Catalogue

L’opéra à Naples et à Paris sous le decennio francese (1806-1815)

Sous la direction de Damien Colas, Alessandro Di Profio
En stock
Référence:
978-2-37906-056-4
16x24
216 pages
Parution 2020
Ouvrage Papier
Prix : 17.57 € 18.50 € économisez 0.93€ (5%)
  • Description
  • Sommaire
  • Fiche technique
  • Auteurs

À paraître

L’âge d’or de l’opéra italien au xixe siècle, de Rossini à Verdi, n’est apparu ni par hasard ni par miracle. Il a été précédé par plusieurs épisodes expérimentaux en Europe, dont la réforme de l’opéra à Vienne dans les années 1760 est le plus connu. Le decennio francese à Naples constitue, en matière d’histoire de l’opéra, l’une des périodes les plus intéressantes à cet égard. C’est pendant ces dix années, de 1806 à 1815, que la confrontation entre la tradition italienne et des nouveautés exigées par l’administration française de Joseph Bonaparte, puis de Joachim Murat, aboutit à une refonte des cadres de composition de l’opéra italien.

Ce volume collectif regroupe les contributions de spécialistes de divers pays européens et présente des études de cas relatives à quelques-unes des innovations majeures du decennio francese. L’abolition des castrats eut pour conséquence l’émergence de l’emploi du ténor, qui allait connaître un développement sans précédent avec la génération romantique. L’œuvre de librettistes, comme Schmidt, et de musiciens, comme Carafa, les frères Mosca ou encore Manfroce, illustre la vivacité des échanges entre France et Italie à cette époque. Enfin à l’heure où les nouveautés importées de France s’imposaient à Naples, le public parisien succombait, au charme de l’« école napolitaine », dont la « simplicité », réelle ou imaginée, s’opposait à la tradition du style galant. Naples fut ainsi, pendant ces dix années, l’un des principaux incubateurs de pratiques nouvelles dans le domaine de l’opéra. 

 

Ancien élève de l’École Normale Supérieure (biochimie, rue d’Ulm) et agrégé de musique, Damien Colas Gallet est directeur de recherche au CNRS. Il est l’auteur des éditions critiques du Comte Ory (Bärenreiter, « Best Edition » 2015 du Deutscher Verleger-Verband) et du Siège de Corinthe (Fondazione Rossini-Ricordi) de Rossini.

Alessandro Di Profio est professeur d’études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Il a, entre autres, publié La Révolution des Bouffons. L’opéra italien au Théâtre de Monsieur, 1789-1792 (CNRS Editions, Prix des muses 2004), Gioachino Rossini, Il barbiere di Siviglia. Le fonti (Fondazione Rossini) et, avec Damien Colas Gallet, il a édité les deux volumes D’une scène à l’autre. L’opéra italien en Europe (Mardaga).

Sommaire (texte): 

Introduction

Damien Colas Gallet, Alessandro Di Profio

Melo-dramatic concepts and configurations at the threshold of the XVIIIth and XIXth century

Helen Geyer

Chevaliers de l’ordre dorique ? Le cercle Florimo et la longue durée du classicisme napolitain

Luca Zoppelli

L’opéra-comique français au delà des Alpes : le cas du Raoul sire de Créqui de Dalayrac adapté pour la scène italienne (Monza, 1791) et remis en musique par Valentino Fioravanti (Naples, 1811)

Emilio Sala

Opera riformata e francesismi nell’opera italiana napoleonica. Cesare in Egitto di Giovanni Schmidt e Giacomo Tritto

Paolo Russo

Un cas de médiation culturelle : de Hécube à Ecuba (Nicola Manfroce, Naples 1812)

Andrea Chegai

Giuseppe et Luigi Mosca, ou La modernité dans la transition

Daniele Carnini

De Velluti à Nozzari. Éléments d’un transfert culturel dans l’opera seria napolitain (1806-1815)

Arnold Jacobshagen

Gabriella di Vergi de Michele Carafa (1816) : l’opéra napolitain à l’épreuve du genre terrible

Olivier Bara

Rire et faire rire alla napoletana. « Naturalisation » des artistes napolitains et italianisation du public parisien entre 1806 et 1815

Céline Frigau Manning

Naples et napolitain dans Le Théâtre-Italien. Étude lexicographique autour de l’opéra napolitain dans la presse française de 1801 à 1831

Étienne Jardin

Bibliographie

Pages :
216 pages
Date de parution :
2020
Format :
16x24